E-commerce

de la publicité ou du marketing direct sur Internet. Dans la démarche classique du Marketing, le E-marketing contribue à un véritable changement de paradigme de cette discipline. Un Marketing centré sur le client. Alors que le Marketing classique est complètement focalisé sur l’offre, le Emarketing est largement tourné vers le client, cela est dû aux formidables possibilités offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication 21Avantages et inconvénients a- Les avantages Stratégie Marketing de faible coût et de longue durée : Internet est devenu l’autoroute de l’information pour l’acheteur. La plupart des gens préfère les transactions en ligne que peut offrir Internet. En conséquence, Internet est devenu l’outil de vente le plus performant. La promotion Internet offre des solutions rentables pour que les petites entreprises développent leurs produits et leurs réseaux de distribution. Par exemple, l’utilisation des portails peut aider à créer de nouveaux canaux logistiques de vente, ou permet de fournir un meilleur accès, et plus rapide, aux produits. Par rapport à d’autres formes de marketing, la promotion Internet présente l’avantage des réductions de coûts de budget et de stockage, en comparaison avec l’impression de plaquettes, la production d’annonces télévisées ou radio, ou encore le contrôle d’un centre d’appel. Elle représente une solution rapide et rentable pour pénétrer les marchés. La pénétration du Marché : Avec des millions de gens qui utilisent Internet pour rechercher un produit ou un service, les petites entreprises peuvent pénétrer d’autres marchés pour une fraction des coûts des méthodes traditionnelles. Les sites internet agissent comme 2ème vitrine de l’entreprise, accessibles 24H/24. La promotion Internet donne une plus grande visibilité aux entreprises, créant de ce fait davantage d’occasions d’accroître le nombre de clients, pour un coût relativement bas. Jamais cela n’aura été si facile pour une nouvelle entreprise de pouvoir atteindre littéralement des millions de clients potentiels, et de se placer en position de succès, sans besoin d’infrastructure coûteuse ou de frais de commercialisation accablants. Grâce à Internet, de nouvelles entreprises peuvent devenir populaires presque en une seule nuit. Coût faible, Communication instantanée : L’email rend la communication instantanée, que le client ou la filiale soit sur le trottoir d’en-face ou à l’autre bout du monde. Il la facilite pour que les clients maintiennent le contact et facilite également l’achat à répétition. Une stratégie en ligne peut donc réellement vous faire économiser de l’argent et transformer votre petite affaire en une machine génératrice de profits. Le résultat est que la petite entreprise peut prendre un avantage concurrentiel significaus l’avons déjà remarqué, E-marketing est encore très problématique. Pourtant, qu’est-ce que nous voulons dire lorsque nous utilisons ce terme? Comme beaucoup d’autres mots anglais, le terme est né en ajoutant le préfixe «e» à un terme déjà connu et utilisé, dans ce cas de «marketing». Le préfixe «e-» est en fait la contraction extrême du mot « électronique » et est assez omniprésente dans le langage d’aujourd’hui de beaucoup de gens: « e-marketing », « e-business », « e-mail », « e-learning « , » ecommerce », « e-», « e-», « e-»… La définition la plus simple d’E-marketing pourrait être celui proposé par Sceats Mark: l’E-marketing qui utilise Internet comme canal de la manifestation. Un effort plus général, la définition pratique est celle formulée par les spécialistes de la société CISCO: E-marketing est un terme générique utilisé pour un large éventail d’activités – la publicité, les communications à la clientèle, l’image de marque, les programmes de fidélité, etc. – en utilisant l’Internet. Plus que le simple développement d’un site Web, E-marketing se concentre sur les communications en ligne, de dialogue direct avec les consommateurs qui participent ainsi à la création de nouveaux produits et trouver des méthodes efficaces pour gagner la fidélité du client et de faciliter leur processus d’affaires. E-marketing est la somme des activités d’une entreprise fait dans le but de trouver, d’attirer, gagner et fidéliser les clients. Enfin, pour ceux d’entre vous intéressés par une approche plus scientifique, on pourrait dire que E-marketing permet des échanges relationnels dans un environnement numérique, en réseau et interactifs (acronyme: environnements DNI). Plus tôt dans l’histoire de l’E-marketing, il a été conceptualisé comme étant centré sur les échanges, mais théoriciens suggèrent aujourd’hui le paradigme de l’échange est une modalité limitée de définir E-marketing. Quelle que soit la définition que vous choisirez d’utiliser, dépendra du lieu où exactement, vous devez l’utiliser et à quelles fins. Vous pouvez sans doute formuler une définition de vous-même, en fonction de vos propres connaissances, d’expérience et vue sur ce qui est E-marketing. 20Le marketing électronique comparé au marketing classique : Le marketing électronique comme on vient de le voir peut être défini comme étant l’ensemble des moyens visant à promouvoir une offre (produit&/ou services&/ou idée) grâce aux technologies Internet. Le E-marketing permet de favoriser la communication et les transactions sur Internet. Son champ d’application est double:- Construction et optimisation de sites Web qui répondent aux attentes des cibles visées.- Génération d’un trafic qualifié par l’intermédiaire des moteurs de recherche,L’achat de mots clés (liens sponsorisés) : vous pouvez créer vousmême votre propre campagne, ou faire appel à un prestataire qui gère pour vous les budgets, optimise les annonces… Vous pouvez choisir d’être présent uniquement dans le moteur de recherches et/ou dans les sites de contenu (Adsense). Il est également possible de choisir d’être présent via les programmes de liens sponsorisés des challengers comme Yahoo.fr , MSN.fr ou Mirago.fr.- Le référencement naturel : ici le but n’est pas de payer, mais d’apparaître dans les premiers résultats “non commerciaux” en optimisant son site Web (optimisation du contenu, du code HTML…). c – L’emarketing direct Il rassemble toutes les techniques pour toucher le client directement via l’envoi de messages (emailing, newsletter…). Mais attention, l’année 2006 et 2007 ont vues le taux d’ouverture et de clics chuter… La faute aux spammeurs, à la sur-sollicitation (voir le mauvais exemple de http://www.rueducommerce.fr/ qui harcèle ses clients avec parfois plusieurs messages par jour !…)… Mal utiliser l’emarketing, c’est se tirer une balle dans le pied…- L’emailing et la newsletter: ce sont les outils de base de l’emarketing… liées à l’utilisation d’un micro site, d’une video virale… le résultat est encore plus puissant. Il faut savoir que le taux de transformation est généralement situé entre 0,5 et 5 %.- Les pop up et op under (afficher une autre fenêtre lors de l’arrivée ou le départ d’un site internet) sont de moins en moins utilisé grâce aux navigateurs qui les bloquent quasi systématiquement… Il faut donc les utiliser avec précaution (sauf éventuellement pour l’affiliation).- Les flux RSS : c’est l’inverse de la newsletter. C’est l’internaute qui s’y abonne tout seul et qui choisi quand il veut de se désabonner. C’est un média qui est encore peu adopté et plutôt réservé aux technophiles, mais c’est un des outils qui va prendre de l’ampleur dans les mois à venir… Attention par contre au fort taux de désabonnement des flux RSS en cas d’information inintéressantes, de titres pas assez accrocheurs… sans avoir l’adresse des internautes (il faut donc lier le flux RSS avec l’obtention de l’adresse email). d – La pub classique via des annonces pub (bandeaux…). Cet outil reste encore un des outils les plus utilisés pour construire un plan média… mais il faut désormais avoir une forte dose de créativité, une bonne offre ou un très gros budget pour sortir de la masse.- L’achat de bandeaux de pub, les skyscrapers… sur des sites à forte audience (ou sur des sites ultra ciblés) sont des outils des plus classiques pour construire une image ou pour lancer un site ou encore pour faire des promotions exceptionnelles. Le taux de clic est généralement faible (moins de 1 %), sauf si votre pub est particulièrement créative ou l’offre attractive.- Les publicités contextuelles (dévirées d’Adsense) sont intéressantes si vous souhaitez toucher des cibles très pointues (surtout en BtoB), mais il y a le problème d’un trafic peu nombreux et des fraudes.- L’affiliation : cette technique est particulièrement intéressante pour les

Publié par millram20

Mon site est mis en œuvre pour la formation du monde dans l'informatique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :